Blockchain et gestion des données : l’ascension d’une technologie prometteuse

Blockchain et gestion des données : l’ascension d’une technologie prometteuse

blockchain et gestion des données

Le marché de la blockchain et de la gestion des données devrait atteindre 20 milliards de dollars d’ici 2024 : une forte croissance qui nous pousse à nous questionner sur l’avenir de cette technologie.

L’avènement d’une révolution digitale industrielle

Transformation numérique du secteur B2B

À l’ère du numérique, les entreprises ont plus que jamais besoin d’une digitalisation de leurs processus. À travers ses multiples applications, la blockchain offre une cybersécurité et une protection des données. Ces deux aspects deviennent nécessaires dans un monde qui se veut de plus en plus digital. Une entreprise qui se digitalise est une entreprise plus efficace. Grâce à la blockchain les sociétés peuvent effectuer des transactions dématérialisées et sécurisées. Cette technologie est donc amenée à être de plus en plus adoptée par les entreprises.

Modernisation de notre société

La blockchain est appelée à moderniser notre société au quotidien. Elle facilite les relations entre le client et l’entreprise grâce à la suppression d’intermédiaires par exemple. Les consommateurs sont en constante recherche d’entreprises authentiques partageant leurs valeurs. La blockchain apporte une transparence à l’entreprise et rassure ainsi le consommateur final. La certification est également une application de la blockchain qui crée une relation de confiance entre le client et l’entreprise. On peut de même noter que la blockchain agit dans l’amélioration de notre quotidien. En effet, d’ici 2030 cette technologie devrait augmenter le PIB mondial de 1,5 trillion d’euros. 

Digitalisation du secteur public

D’ici 2022, 100% de nos démarches administratives devraient être dématérialisées. (source: vie publique) La blockchain apparait comme une solution pour faciliter nos actions administratives et digitaliser le service public. En effet, cette transformation numérique représente un gain de temps et d’efficacité pour chacun des acteurs. Par exemple, la blockchain démocratise l’utilisation de la signature électronique de documents ou encore la mise en place de coffre-fort numérique. Payer ses impôts, faire des demandes de renouvellements de documents officiels ou remplir des formulaires administratifs, tout cela a pour vocation de se digitaliser et entrer dans nos usages. La blockchain est une technologie pouvant mettre en place toutes ces applications et ceci de manière totalement sécurisée et automatisée.

Une réappropriation des données économiques et personnelles

Une technologie garante de la protection de nos données

La protection des données est un sujet sensible qui s’est imposé comme une condition sine qua non à toute activité digitale. L’Union Européenne, pour protéger juridiquement nos données personnelles, a déjà mis en place le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données). Mais il nous faut poursuivre dans ce sens et il semblerait que la technologie blockchain soit la solution espérée. Il est temps d’abandonner le système qui a pendant trop longtemps dominé le marché : celui des plateformes centralisées. La blockchain offre un modèle décentralisé qui peut être défini par les utilisateurs et non pas par des intermédiaires. De plus, cette technologie met en place un écosystème qui n’est pas gouverné par une poignée d’acteurs mais par tous, et ce de manière équitable. Grâce à la blockchain, les utilisateurs pourront s’approprier pleinement leurs données.

Renforcement de la cybersécurité

Les cyberattaques sont de plus en plus fréquentes et la crise du Covid-19 n’a fait qu’accélérer ce phénomène. Dans une époque où la digitalisation des entreprises est de mise, ces dernières sont davantage exposées aux risques d’une cyberattaque. La protection des données des utilisateurs et des entreprises devient donc une réelle problématique. Aujourd’hui, la blockchain est une technologie capable de lutter contre la cybercriminalité et rassurer les entreprises. Son utilisation est la clé d’une cybersécurité pour les sociétés et de la confiance pour les clients.

Une opportunité pour l’Europe et ses États membres

Un atout pour le commerce international

La technologie blockchain possède les compétences requises afin de faciliter le commerce international de l’Europe. Certaines de ses applications peuvent être de réels atouts pour augmenter la confiance et diminuer les pertes. En effet, la blockchain et son potentiel de transparence et de sécurité instaure une confiance entre les différents acteurs. La traçabilité des produits est assurée. Il est alors possible de savoir d’où proviennent les matières premières et quel est leur acheminement. Cela rassure sur l’authenticité des produits et réduit les pertes. De plus, la blockchain certifie l’authenticité des produits, et lutte ainsi contre les contrefaçons.

Une souveraineté numérique pour une souveraineté économique

La crise sanitaire de la Covid-19 nous a montré qu’il était essentiel d’avoir une industrie européenne qui soit digitale, transparente entre les différents acteurs et surtout souveraine. La blockchain est une technologie qui peut répondre à ces attentes. En effet, elle répond à une problématique de transparence. Que ce soit entre les différents acteurs mais également avec les consommateurs, pour être plus proches d’eux. De plus, la blockchain intervient dans la digitalisation des entreprises et répond donc au besoin de modernisation. La souveraineté européenne est importante afin de créer une cohésion et concurrencer les pays non-européens.

Amélioration du système de santé

Il est possible d’améliorer et sécuriser la gestion des données médicales grâce à la décentralisation de ces dernières. Elles peuvent être gérées et mises à jour de manière simplifiée et automatisée. De surcroît, la blockchain offre la possibilité aux laboratoires de recherche de chaque pays d’Europe d’être transparents. Cette opportunité augmente l’efficacité des laboratoires ainsi que l’évolution médicale. Enfin, la technologie blockchain certifie l’authenticité des médicaments et vaccins qui peuvent être importés et exportés.

Transition énergétique européenne

La transition énergétique de l’Europe est un défi de taille. L’objectif est de maîtriser notre consommation d’énergie afin de permettre à nos contemporains et générations futures d’en profiter également. La blockchain créée des réseaux et compteurs intelligents pour fluidifier la distribution d’énergie et réduire le gaspillage. Cette technologie intervient également dans la certification des consommations d’énergie. Elle garantit l’origine de l’énergie, qu’elle soit solaire, éolienne ou issue d’une autre source d’énergie renouvelable. En outre, la blockchain digitalise et décentralise les réseaux d’énergies pour une gestion plus simple et efficace. Elle favorise l’utilisation d’énergies saines et durables et encourage la transition énergétique à l’échelle européenne. 

Pour conclure

La blockchain reste encore peu connue mais tend à se développer. Ses différentes applications apportent de nombreuses solutions aux problématiques qui sont les défis de notre siècle : la gestion de la donnée, l’industrie 5.0, le développement durable. Cette solution à l’avenir prometteur agira dans la digitalisation et la modernisation de notre société et fera s’ériger une véritable souveraineté numérique nationale et européenne.

Retrouvez notre article sur la digitalisation des entreprise.