Digitaliser pour optimiser l’industrie du futur

Digitaliser pour optimiser l’industrie du futur

industrie digitale

À travers la digitalisation de l’industrie, de nouveaux enjeux ont fait leur apparition obligeant les entreprises du secteur à s’adapter à ce nouveau marché. En effet, les différents acteurs de l’industrie du futur souhaitent maximiser le gain de temps et de productivité au sein de leur activité et cherchent à instaurer une confiance digitale dans l’ensemble de la chaîne de valeur. Autant d’enjeux auxquels la blockchain peut apporter une solution innovante. Cette technologie dématérialise l’industrie 4.0 à travers la valeur ajoutée qu’elle apporte, la digitalisation des process ainsi que la gestion sécurisée des données.

Renforcer ses avantages compétitifs grâce à la valeur ajoutée de la blockchain

Garantir la qualité et la véracité des produits et matériaux de l’industrie du futur

Selon la Direction Générale du Commerce de la Commission Européenne, les entreprises européennes des filières de l’industrie perdent environ 200 milliards d’€ par an, en raison de la contrefaçon de produits. Ce secteur nécessite une meilleure garantie de la qualité et de la véracité des produits. En utilisant la technologie blockchain, les entreprises apportent alors une valeur ajoutée à leur offre. Elles garantissent l’authenticité de leurs produits grâce à la certification. De plus, il s’agit ici d’un aspect primordial pour le consommateur qui est constamment à la recherche de produit de bonne qualité et d’entreprises auxquelles il peut accorder sa confiance.

Assurer la qualité de l’ensemble de la chaîne de valeur

Pouvoir attester de la qualité optimale du produit n’est pas toujours évident à mettre en place et à prouver aux consommateurs. Les industries rencontrent généralement des problématiques de traçabilité de leurs produits le long de la chaîne de valeur, ce qui complique leur communication avec leurs clients. La blockchain laisse une trace de chaque action effectuée à partir du fournisseur, des sous-traitants, en passant par la production et la conception jusqu’au consommateur final. Ainsi, la preuve que les processus de fabrication ont bien été respectés mais également que les matières premières utilisées sont de bonne qualité peut être fournie aux différents acteurs de la chaîne de valeur.

Transparence et éthique pour l’engagement des consommateurs

Au fil des années, les consommateurs sont devenus davantage exigeants avec les marques et attendent d’elles qu’elles soient totalement transparentes avec eux. En effet, ces derniers sont à la recherche d’authenticité et d’entreprises partageant leurs valeurs. Une solution technologique telle que la blockchain favorise la transparence de la marque, cela dans le but de récupérer un certain engagement des consommateurs par la suite. Fidéliser ses clients est donc une tâche qui peut s’avérer périlleuse, mais la blockchain apporte une valeur ajoutée non négligeable, qui donne la possibilité aux consommateurs d’intégrer l’univers de l’entreprise.

Automatiser les process pour un gain de temps et de productivité

Mise en place de smart contracts pour l’automatisation de certaines tâches

Les smart contracts ou contrats intelligents, sont des programmes informatiques que l’on publie à travers la blockchain. D’une certaine manière, on peut les définir comme la version numérique des contrats papiers que l’on connait. Ces smart contracts sont l’exécution automatique de certaines tâches grâce à des instructions prédéfinies en amont. Cela apporte un gain de temps et également un gain de productivité car les tâches sont réalisées automatiquement ce qui augmente l’efficacité de la production. Pour que le contrat intelligent fonctionne, il est nécessaire que les conditions convenues au départ soient respectées. Les avantages des smart contracts sont nombreux. Par exemple, ils donnent la possibilité d’automatiser les paiements afin d’éviter les factures impayées. Les accords passés entre différents acteurs sont sécurisés, de plus, ils réduisent les coûts d’exécution ou de vérification sur l’ensemble de la chaîne de valeur.

Dématérialisation des documents, un gain de temps pour le service administratif

L’intégration de la blockchain dans le fonctionnement de l’industrie du futur, accélère et optimise tous types d’échanges. En effet, il est possible de dématérialiser les documents, ainsi chaque utilisateur peut avoir accès aux documents dont il a besoin. Cela représente ainsi un gain de temps considérable pour le service administratif de l’entreprise. De la même façon, la blockchain donne la possibilité de signer électroniquement les documents ce qui apporte à nouveau un réel gain de temps ainsi qu’une réduction des coûts. Les échanges entre différents services ou partenaires sont alors accélérés.

Suppression des intermédiaires et facilitation de la remontée d’informations

La blockchain est une technologie connue pour faciliter les échanges et les sécuriser grâce à la suppression des intermédiaires. Toutes menaces de fraudes, manipulations ou corruptions effectuées par un tiers sont alors éliminées. La suppression d’intermédiaires facilite également la remontée des informations et fluidifie la communication entre les parties prenantes. Cela optimise la gestion de la société pour une organisation simplifiée et optimale.

Une confiance digitale apportée par la sécurité des données de l’industrie du futur

Stockage et gestion des données sur un réseau décentralisé

À travers l’essor des nouvelles technologies, les données sont de plus en plus nombreuses et leur valeur ne cesse de croître. Il est nécessaire de mettre en place un stockage sécurisé ainsi qu’une gestion contrôlée pour garantir une confiance digitale totale aux partenaires et clients de l’entreprise. La technologie blockchain est alors utilisée pour créer un réseau décentralisé afin de stocker les données de manière totalement sécurisée. En effet, les risques d’intrusions liés aux cyberattaques par exemple, sont plus facilement évités. Les données des partenaires et clients sont garanties d’être protégées.

Certification et confidentialité des données échangées

À travers la blockchain, chacune des informations ou données échangées est certifiée et offre une confidentialité complète à ses utilisateurs. Ainsi, l’entreprise peut assurer, à ses clients et partenaires, la non-divulgation de leur identité et informations personnelles. Elle garantit également un échange sécurisé de leurs données de manière inviolable et infalsifiable. De plus, la certification des données apporte une preuve supplémentaire de la véracité et de la qualité des données. Il s’agit ici d’un avantage considérable afin de construire et mettre en place une confiance digitale entre les différents acteurs.

Immuabilité et horodatage des informations pour une donnée de qualité à chaque instant

La confiance digitale est un aspect très important pour les clients mais également les partenaires de l’entreprise. Afin de l’instaurer, il est nécessaire que les informations échangées soient de qualité et dont l’origine ne peut être modifiée. Une fois entrée dans la blockchain, cette technologie livre un état des données en temps réel. L’horodatage donne alors accès à l’heure exacte de la certification blockchain afin de récupérer et proposer des données datées à chaque instant. De plus, l’immuabilité des informations certifie la véracité de ces dernières puisqu’il est impossible de les modifier. Cela donne une sécurité supplémentaire et assure la qualité et la traçabilité de la donnée à tout moment.

L’industrie du futur est en pleine évolution, ses acteurs cherchent à se digitaliser pour répondre aux enjeux du marché actuel. En effet, les changements de modes de consommation des clients ont une influence non négligeable sur ces nouveaux enjeux. La compétitivité des entreprises dans ce secteur repose alors principalement sur leur capacité à se transformer et s’adapter à l’époque dans laquelle elles évoluent. En tant que technologie de pointe, la blockchain répond aux problématiques auxquelles peuvent faire face les entreprises de ce secteur.

Retrouvez notre page dédiée au secteur de l’industrie.

Source.